J’ai aimé : Bright, la super production de Netflix

Alors oui, Bright, la super production de fin d’année de Netflix avec Will Smith en rôle principal, n’est pas le film du siècle mais j’avoue sans soucis avoir passé un bon moment en le regardant.

Un test infaillible en ce qui me concerne est le fait que je regarde ma montre ou pas. Dans le Cas de Bright, les 2 heures du film sont passées hyper vite.

Je suis donc assez surpris par les différentes critiques que je peux lire présentant Bright comme le navet de l’année. Peut-être est-ce dû à la façon de construire le film qui est clairement différente de ce qui se fait d’habitude. En effet, nous sommes plus dans une narration type série avec des séquences actions plus courtes et variées qui s’enchaînent. Un peu comme si le film était un résumé d’une saison de série avec des enchaînements adaptés. En tout cas, cela m’a beaucoup plu et a contribué à me tenir éveillé bien tard dans la nuit 😉

Enfin, la façon de filmer certaines scènes m’a parue innovante est hyper bien réussie. Je pense par exemple à la séquence où Will Smith effectue des tirs en rafale. Présentée en slo motion, le rendu est top.

Ce qui m’intéresse beaucoup avec Bright est probablement aussi qu’au delà de s’attaquer à l’industrie du cinéma avec cette super production, Netflix s’attaque donc aussi à la façon de faire du cinéma (narration différente, rendu visuel innovant, sujet original, etc…)

Il est très Intéressant de voir aussi que l’avis de la critique et des spectateurs semble différer fortement. On sait bien que la critique est rarement friande de changement et a même peut-être peur de ce que l’arrivée de Netflix peut produire mais d’expérience lutter contre une évolution inévitable portée par le monde digital ne peut-être qu’une lutte de courte durée. Il faudra inévitablement s’adapter.

Netflix confirme et signe : La suite de Bright est déjà signée et si l’annonce (un peu précipitée) a eu lieu pour contrer les mauvaises critiques et bien, j’en suis ravi car je regarderai cette suite avec plaisir.

En résumé, Bright est un bon film à mi chemin entre science-fiction et heroic fantasy. Les fans des deux genres devraient passer un bon moment.

J’attends de mon côté avec impatience la suite.

Et vous ? Qu’avez-vous pensé de Bright ?

Publicités